Avant.....

Publié le par pdf95

ruepolonceau.jpgLes députés ont voté aujourd'hui une résolution contre le port du voile intégral. Bien que nous nous réjouissions de ce (léger) coup porté au prosélytisme islamique, nous regrettons que nos multiséculaires valeurs européennes et chrétiennes n'aient pas servi de base de réflexion à nos élites. La résolution s'appuie en effet sur des notions vagues et jamais définies, telles que "la dignité et l'égalité entre les hommes et les femmes" ou encore les "valeurs de la République". Cette résistance molle au totalitarisme islamique est un véritable cadeau fait à ses éléments les plus hostiles à notre civilisation qui verront là un signe de faiblesse de notre État et une justification à leurs postures victimaires. La rhétorique de ces gens-là nous est en effet bien connue, et la piètre résolution républicarde ne va faire qu'apporter de l'eau à leur moulin. On va avoir droit aux éternels couplets sur la liberté des femmes musulmanes à se couvrir volontairement, sur la neutralité que la République doit observer vis-à-vis des religions, sur la "dignité" des femmes qui portent string haut et pantalon taille basse, etc. qui ridiculiseront les défenseurs de l'interdiction du port du voile intégral et, par ricochet, la lutte contre l'islamisation de notre pays.

 

Il y a pourtant un moyen de se débarrasser de ces "vêtements" qui choquent, à juste titre, l'immense majorité de nos compatriotes (74% des Français sont pour une loi interdisant la dite "burqa"). Ce moyen, c'est tout simplement l'affirmation par les plus hautes instances de notre État, y compris en matière institutionnelle, du caractère européen et catholique de notre nation ! Sans cette nécessaire mise au point culturelle, morale, civilisationnelle, les ennemis de notre mode de vie continueront de s'en donner à cœur joie, que ce soit en portant un voile intégral, en faisant changer le nom des "vacances de Noël" en "vacances d'hiver", en faisant proscrire la mixité dans les piscines, etc.

 

Il est temps que nos dirigeants arrêtent de traiter les conséquences de la colonisation musulmane de la France et commencent enfin à s'attaquer à ses causes.

 

Personne n'est obligé de vivre en France. Nous invitons cordialement qui veut vivre "à la musulmane" à s'établir dans l'un des nombreux pays (paradis ?) musulmans de la planète.

  asterix2.jpg

source j14pdf.over-blog.fr

Commenter cet article