Charles Martel relèves-toi...............

Publié le par pdf95

France : constructions de mosquées dans les villes symboliques...

image_61238500.jpg

Poitiers, Reims, Clermont-Ferrand;… Terminées ou en voie de construction, c’est dans ces lieux symboliques que surgissent désormais les plus grandes mosquées de France.

Tandis que dans la plus grande partie des pays musulmans les chrétiens ne peuvent construire aucun édifice religieux, ne peuvent porter aucun objet qui laisse entrevoir leur croyance, ne peuvent se réunir sans risquer leur vie, en Europe en général, et en France en particulier, les musulmans ont le droit de tout faire, les portes leur étant toujours ouvertes par nos responsables politiques.

Profitant de la faiblesse de l’Occident et de ce relativisme qui ronge les piliers sur lesquels se fonde notre culture et notre patrimoine de valeurs, les musulmans s’installent, petit à petit, dans les lieux les plus significatifs de notre histoire. Et la ville de Poitiers ne pouvait certainement pas manquer: les Arabes, déjà patrons de l’Espagne, subirent là, en 732, une première cuisante défaite par la vaillante armée chrétienne de Charles Martel. C’est bien donc le moment pour les musulmans de prendre leur revanche et pour bien marquer la possession du territoire ils ont eu l’autorisation de construire une gigantesque mosquée avec son minaret de plus de 20 mètres de haut. Pas la peine de faire remarquer que la communauté musulmane de Poitiers n’a pas besoin d’un si grand lieu de culte. Mais c’est eux-mêmes qui l’écrivent: « Pour d’évidentes raisons historiques, Poitiers n’est pas une ville comme les autres. C’est un symbole majeur » (cf. “Présent”, 17 février 2010). Et alors le minaret sera équipé d’appareils de sonorisation pour pouvoir diffuser la “douce” voix préenregistrée du muezzin (dans l’attente de pouvoir avoir la présence physique d’un muezzin). L’énorme mosquée de plusieurs centaines de mètres carrés, abritera, au rez-de-chaussé, un centre culturel islamique; au prem ier étage, une salle de conférence et des bureaux; au deuxième étage, la salle de prière et le mihrab, la niche d’où l’imam guidera la prière vers La Mecque; au troisième étage, les bureaux de l’imam et du président de la communauté musulmane de Poitiers.

Mais après Poitiers vient Reims, la ville de saint Rémy, de Clovis et lieu du sacre de tous les rois de France. C’est en 496 que dans cette ville la France devint chrétienne et obtint ainsi le titre de “fille aînée de l’Eglise”; c’est là qu’arriva sainte Jeanne d’Arc pour faire couronner son dauphin, Charles VII. Aujourd’hui, avec le soutien de la Ville de Reims et du Conseil général de la Marne, la communauté musulmane de l’AMCIR a construit une mosquée de 3 754 mètres carrés sur un terrain de 4 600 mètres carrés pour un coût total d’environ 5 millions d’euros. Il ne manque maintenant que le minaret mais l’inauguration officielle est prévue pour cette année.

Peut-être moins symbolique que les deux précédentes, mais tout aussi importante, c’est Clermont-Ferrand qui a été choisie pour implanter une autre grande mosquée. Dans la ville de saint Namace, qui vint s’y installer au Ve siècle, et de la proclamation de la première croisade par Urbain II en 1095, la mosquée a déjà été inaugurée en présence du Ministre de l’Intérieur et des Cultes, Brice Hortefeux, qui a souligné que cette construction « est la marque d’un islam de paix », d’un « islam modéré » (“Présent”, 10 mars 2010). Avec son patio, ses salles d’ablutions, ses salles de conférences, sa caféteria, la mosquée abritera aussi une médiathèque spécialisée et un espace d’exposition pour faire découvrir l’islam. Dans l’attente, ils préparent aussi une radio musulmane, “Radio Abraham”, qui transmettra pour les musulmans d’Auvergne.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article