Dormez en paix.......la police vous protège.......

Publié le par pdf95

Police.jpgL’affaire est qualifiée d’« embarrassante » au sein de la prestigieuse police judiciaire parisienne… Une , saisie dans le cadre d’une enquête sur un trafic international de stupéfiants et placée sous scellés au pied du célèbre 36, quai des Orfèvres, dans le Ier arrondissement, siège de l’élite de la police parisienne, a été dérobée au nez et à la barbe des fonctionnaires.

 

Selon nos informations, cinq voitures avaient été récupérées par les policiers de la brigade des stupéfiants au cours du démantèlement d’un réseau de trafiquants. Un dossier suivi par le juge d’instruction parisien, Alain Nguyen The. Ces véhicules avaient ensuite été déposés, le 4 janvier, devant l’entrée du bâtiment abritant près de 2000 enquêteurs, en attendant d’être expertisés.

 

« Le vol de cette voiture — une Renault Clio de couleur violette et aux vitres teintées —, a été seulement découvert le 20 janvier, confie une source proche de l’affaire. On ne sait même pas quand, précisément, elle a été dérobée, ni par qui ». Le véhicule a été aussitôt inscrit au fichier des voitures volées.

« Il y a quand même peu de chance qu’on la retrouve, ajoute la même source, persuadée que le vol est l’œuvre des complices des trafiquants interpellés au cours de cette opération. Ils ont pris d’énormes risques pour venir la récupérer à cet endroit. Peut-être dissimulait-elle des preuves qui n’avaient pas encore été découvertes par les enquêteurs ? Des mesures vont être prises pour que cela ne puisse plus se reproduire. » Les voleurs ont pu agir facilement car la Renault Clio entreposée devant l’entrée du 36, quai des Orfèvres n’avait pas été équipée d’un sabot.

« Les quatre autres l’avaient été mais pas celle-là, faute de matériel suffisant, précise une source proche du dossier. Les lieux sont quand même censés être surveillés, nuit et jour, par des policiers. Toute cette histoire est bien dommageable… »

Informé récemment des faits, le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, a demandé une enquête pour déterminer les circonstances précises de ce vol.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article