Justice...???

Publié le par pdf95

« 30 000 peines de prison inexécutées chaque année » (Bruno Beschizza)

Bruno  Beschizza, élu de Seine-Saint-Denis lors d’une émission de Public Sénat :

 

« Quel est le signal que nous voulons donner aux délinquants ? Quand on parle de la libération de dealer, quand on dit aujourd’hui qu’en France on a chaque année 30 000 peines inexécutées (…)

Vous dites que la justice est sévère sauf qu’on prononce des peines et les gens ne vont pas en prison. Quel est le signal que nous envoyons dans ces quartiers ?

Un chiffre : l’Institut pour la Justice a sorti récemment, vous le savez, une étude qui montre, que pour les récidivistes au sens de la loi (…), sur 100 récidivistes, 2 seulement ont subi des peines plancher en Seine-Saint-Denis.

 

 

« Actuellement, la loi, c’est la récidive programmée »

20 Minutes donne la parole à Yann Bay, oncle du fiancé de Natacha Mougel

Trois mois après le drame, espérez-vous un changement de la loi ?
Je ne décolère toujours pas. Il faut absolument légiférer. Actuellement, la loi, c’est de la récidive programmée. On donne un permis de tuer à tous ces violeurs. (…) Je suis dégoûté par la justice.

Vous pouvez entendre qu’il y a très peu de récidive ?

C’est faux. On mélange les chiffres de tous les délits sexuels, même ceux qui sont commis en famille. Dans le cas des assassins, la récidive tourne autour de 20 à 25 %, selon l’institut pour la justice

 

Les larmes de Charlotte contrainte de vivre près de son agresseur

Dans le journal Le Parisien du 14 décembre 2010, Charlotte livre sa réaction à l’issue du renvoi de son procès, faute d’avocat présent pour la défense :

« Je vais encore devoir revivre ça », déplore Charlotte, bouleversée, à la sortie de l’audience.

Voir la vidéo du Parisien.fr

Propos du père de Charlotte :

« De l’agresseur et de la victime dans le même immeuble quel est l’intrus ? C’est aussi ça la réponse qu’on attend de la justice. » (…) « On est dans un système où certains juges se permettent de mépriser les victimes. »

Propos de Charlotte :

« Ce que je voudrais c’est que cet homme il sorte de ma vie et qu’il n’habite plus au-dessus de chez moi. » (…) « J’ai toujours peur de le croiser. Au moindre bruit je me cache. Je ne sors pas de chez moi. J’ai peur de le voir, peur de le croiser. » (…)

« Je suis écœurée, je suis écœurée, juste écœurée … « (…)


 

 

 

 

Commenter cet article

Sortilege 30/07/2016 16:04

Les dealers sont les petites mains d'un commerce criminel qui rapporte probablement beaucoup de fric aux banques et au système