La France Occupée....

Publié le par pdf95

La France est occupée,c'est un fait .Un gouvernement et un parlement de Capitulation ,collaborent un peu plus chaque jour avec l'occupant.

Aujourd'hui ils font un pas de plus dans la soumission de la France à l'islam.

Après avoir laissé des centaines de" culs levés" occuper illégalement nos rues le vendredi, après avoir censuré les Français en interdisant un Apéro "cochon-pinard",ils dépensent encore nos deniers pour la construction de deux bâtiments d'occupation.

Aujourd'hui plus que jamais,en cette veille du 18 Juin,j'appelle tous les Français ,quels qu'ils soient ,où qu'ils soient,à nous écoutez et à nous suivre.

J'appelle tous les Français à entrer en Résistance Nationale aux cotés du Parti de la France...

 

Bientôt un Institut des cultures d'Islam à la Goutte-d'Or

islamisation-bbr-300x189Daniel Vaillant, maire PS du XVIIIe arrondissement de Paris, s'est redit mercredi hostile à l'apéro "saucisson pinard" de la Goutte-d'Or, assurant que le problème des prières de rue, invoqué par ses organisateurs, serait résolu par la création d'un Institut des cultures d'Islam.

   

Lors d'une conférence de presse, l'ancien ministre de l'Intérieur et des Cultes a réaffirmé son hostilité à cet événement initialement prévu vendredi, jour où les fidèles musulmans prient dans la rue devant la mosquée de la rue Myrha, faute de place à l'intérieur.

Considéré comme anti-musulman et pouvant nuire à la sécurité publique, l'apéro a été interdit mardi par la préfecture de police de Paris (PP).

"Je veux remercier le préfet de police qui a partagé immédiatement mes inquiétudes", a déclaré M. Vaillant dans sa mairie du XVIIIe.

"Le seul but (des organisateurs) était de se faire interdire pour se victimiser et se comparer à de supposés protégés de moi-même, je veux parler des fidèles contraints à prier dans la rue, pour dire +on interdit cette manifestation conviviale et on tolère la prière dans la rue+", a-t-il analysé.

Rappelant que "la situation de centaines de personnes priant dans la rue n'est pas tolérable" et que les deux mosquées de la Goutte-d'Or sont devenues "trop petites pour accueillir tous les fidèles", Daniel Vaillant a dit: "j'assume de ne pas demander au préfet de police d'interdire physiquement ces prières dans la rue".

Devant cette réalité, la mairie de Paris et celle du XVIIIe ont récemment décidé de financer la création de 4.000 m2 de locaux pour accueillir un futur Institut des cultures d'Islam pour 2012, dans deux emplacements différents (rue Polonceau et rue Stephenson). La Ville a voté une subvention de 696.000 euros dont 46.000 euros pour l'investissement.

Les deux bâtiments proposeront des activités culturelles loi 1901 et des activités cultuelles loi 1905, animées par des structures différentes. Comme le rappelle la loi de 1905, tout ce qui concerne le culte ne peut être financé par la Ville, la partie cultuelle sera donc vendue à une association privée.

 

 

 

Commenter cet article