La repentance au CM1........

Publié le par pdf95

 

histoireenseigneenosenfpz4.jpgUn livre sur l'esclavage choque dans une école

 

Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a décidé mardi de saisir l'inspection académique de l'Essonne, après la lecture à des élèves de CM1-CM2 d'une école de Morsang-sur-Orge d'un livre sur l'esclavage dont des passages violents ont choqué des parents d'élèves.  Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel à l'Assemblée nationale à Paris, le 8 février 2012 photo : Pierre Verdy, AFP Cette affaire, révélée mardi par Le Parisien, a poussé M. Chatel à "saisir immédiatement l'inspection d'académie", car il est "indigné et choqué par les passages crus lus en classe", a-t-on précisé au ministère de l'Education nationale. Selon Le Parisien, ce roman sur l'esclavage, "Betty Coton" (Actes Sud Junior), décrit dans des termes violents et très crus le viol et la mutilation d'une petite fille arrachée à son village africain pour rejoindre la Louisiane et y être vendue à un propriétaire qui en fera son souffre-douleur. Selon son auteure, Corinne Albaut, également interrogée par le quotidien, c'est un "ouvrage témoignage sur les horreurs vécues pendant la période de l'esclavage. Un devoir de mémoire", mais "il s'adresse à des adolescents à partir de 13-14 ans, selon leur maturité. Je dirais même que c'est de l'inconscience de lire cela à des enfants de neuf ans".

Au ministère de l'Education nationale, on précise que l'inspection doit maintenant faire son travail et que cela ne préjuge pas forcément d'une sanction pour l'enseignant qui a fait étudier ce livre en classe.

 

Quand le militantisme Gaucho et incompétent des enseignants ,devient un danger pour nos enfants......le plus beau c'est qu'ils ne sont même pas forcément sanctionnés!!!

 

« Deux mille ans de culpabilité chrétienne relayée par les droits de l’homme se sont réinvestis, au nom de la défense des individus, dans la mise en accusation et la disqualification radicale de la France.

Et l’école publique s’est engouffrée dans la brèche avec d’autant plus d’ardeur qu’à la faveur du multiculturalisme elle a trouvé dans cette repentance et ce masochisme national une nouvelle mission.

Après avoir été le vaisseau pilote de l’humanité, la France est devenue ainsi l’avant-garde de la mauvaise conscience universelle. Lourde rançon. Singulier privilège. »

Pierre NORA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article