Laissez les jouer,quoi........

Publié le par pdf95

Seine-St-Denis: le préfet demande aux policiers de ne pas poursuivre les mini-motos

Le préfet de Seine-Saint-Denis a demandé aux policiers du département de ne pas poursuivre les conducteurs de deux roues, du genre des mini-motos ou des quads, mais plutôt de les identifier pour les interpeller ultérieurement, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture.

Photographe : Bertrand Guay :: Christian Lambert, préfet de Seine-Saint-Denis, le 16 février 2009 à Paris  

Le préfet Christian Lambert a recommandé aux services de police de la Seine-Saint-Denis d'identifier les conducteurs de ces deux roues, de les interpeller ultérieurement, et de rechercher et saisir ces véhicules, notamment lors des opérations de police dans les immeubles.

Vingt-cinq deux roues (véhicules volés, quads, mini-motos...) ont ainsi été saisis en juin, selon la préfecture.

Comme les quads non-immatriculés, les mini-motos sont interdites de circulation sur la voie publique. De plus, en mai 2008, le parlement avait renforcé la législation en matière de vente et d'utilisation des mini-motos.minimoto.jpg

Très prisées par les jeunes, particulièrement lors des beaux jours, les mini-motos excèdent souvent les riverains pour les nuisances sonores qu'elles engendrent et sont régulièrement à l'origine d'accidents.

 

Bravo, le nouveau préfet est efficace, on ne poursuit pas, donc le problème est réglé, circulez, y a rien à voir, et tant pis pour les riverains qui doivent subir, en silence, eux !!!   Avec des ordres comme ça les citées vont se régaler puisque ce sont des zones de non droit où la police n'a plus d'autorité 

 

Commenter cet article