Menteur,menteur......

Publié le par pdf95

Quand Sarkozy, candidat à la présidentielle, défendait la retraite à 60 ans

Nicolas Sarkozy, qui a dénoncé l'héritage de François Mitterrand sur les retraites, notamment l'abaissement de l'âge légal de 65 à 60 ans en 1982, se défendait de vouloir toucher à ce principe lors de la campagne présidentielle de 2007.

   
Photographe : Pascal Guyot AFP/Archives :: Nicolas Sarkozy, lors d'un meeting électoral à Montpellier le 3 mai 2007

"Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer, de même que les 35 heures continueront d'être la durée hebdomadaire légale du travail. Que ce soit un minimum, cela me va très bien", disait notamment le prétendant à l'Elysée dans une interview au Monde (23 janvier 2007).

Mais, "il faut que celui qui veut travailler plus longtemps puisse le faire. Je souhaite une société du libre choix", ajoutait-il, un principe repris dans le "contrat" l'UMP pour la législature 2007-2012.

"Chacun pourra choisir l'âge de son départ à la retraite et arbitrer lui-même entre travailler moins longtemps ou avoir une pension de retraite plus élevée", disait le document, qui n'évoquait pas de report de l'âge légal.

Nicolas Sarkozy proposait en revanche de réformer les régimes spéciaux, l'une des premières mesures d'ampleur de son quinquennat effectivement lancée dans les mois suivant son élection.

Un an après son accession à l'Elysée, le 27 mai 2008, le président rejetait aussi sur RTL l'idée de porter l'âge légal de la retraite à 63,5 ans, comme le proposait alors la présidente du Medef Laurence Parisot.

"Elle a le droit de dire ça, je dis que je ne le ferai pas pour un certain nombre de raisons et la première c'est que je n'en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n'est pas un engagement que j'ai pris devant les Français je n'ai donc pas de mandat pour faire cela, et ça compte vous savez pour moi", expliquait-il.

 

Et dire que pendant que cet escroc nous parle de crise et veux nous serrer encore plus la ceinture,il nous organise l'Euro2016 en France.Juste pour enfoncer plus la dette publique,et faire profiter ses amis Financiers et Entrepreneurs de quelques affaires juteuses....

Espérons que les nationaux ayant fait l'erreur de croire ce menteur de première en 2007,analysent aujourd'hui leur bourde...

 

 

 

 

Commenter cet article