Montluçon : deux mosquées de trop !!!!

Publié le par pdf95

Montluçon : deux nouvelles mosquées mais finalement pas de minaret ni d’appel à la prière

 monlucon

Élévation de la façade principale du nouveau projet de mosquée de Blanzat

Montluçon - Le maire et les représentants de la mosquée de Blanzat se sont mis d’accord pour changer les plans du permis de construire. Il n’y aura pas de minaret à Blanzat. (lire ici et ici )

Le maire a voulu mettre un point final à la polémique. “Il n’y aura pas d’appel à la prière, ni de minaret à Montluçon,” a t-il confirmé ce matin à la sortie d’une réunion avec les représentants de la mosquée de Blanzat et l’architecte. L’idée de construire une mosquée ornée d’un minaret dans d’anciens locaux industriels avait fait son petit bout de chemin depuis quelques semaines. Les plans initiaux du permis de construire ont finalement été modifiés. “D’un commun accord, nous avons modifié le plan de la mosquée publiée récemment dans le cadre des prescriptions du permis de construire. Il n’y aura plus de minaret, ni même de surélévation.”

islamisation-bbr-300x189Deux nouvelles mosquées, mais aucune surélévation

Deux mosquées devraient ainsi voir le jour à Montluçon. “Deux, parce que l’association des musulmans de Montluçon s’est divisée en deux parties, explique Saïd Ouchki, secrétaire de l’association des musulmans de Montluçon. Nous avons voulu construire un bâtiment neuf à Bien Assis. D’autres ont fait le choix de rénover des locaux industriels dans la zone de Blanzat.” La première mosquée a déjà pris ses quartiers rue Eugène Sue. “Nous avons acheté les locaux d’une usine désaffectée, explique Aziz Lamachi, responsable du bureau de l’association à la tête de la communauté. Des travaux ont déjà été réalisés.” L’autre sortira de terre, à Bien Assis. Une partie sera sur la commune de Domérat. Les deux mosquées offriront les mêmes services: des salles de prières pour les hommes, d’autres pour les femmes et des salles de cours. ” La construction de deux mosquées est un signe que les montluçonnais refusent de communautariser les musulmans dans un seul lieu de culte, commente Saïd Ouchki. D’autant que notre communauté s’agrandit. Nous avons de véritables besoins. Les pratiquants auront le choix. Ce sera l’occasion de travailler ensemble. “

Pas d’appel à la prière

La question de la présence ou non d’un minaret à Blanzat a déclenché une véritable polémique à Montluçon. ” Pour la mosquée de Bien Assis, il n’en a jamais été question, précise Saïd Ouchki. Nous trouvons ce détail architectural très beau, mais comprenons également que la présence d’un tel édifice choque certains habitants. À l’origine, ces tours étaient conçus pour le muezzin, la personne chargée d’appeler les gens à la prière. C’était un repère. Aujourd’hui, avec le GPS et les moyens de communications modernes, ces tours sont devenues de simples détails architecturaux. ” Même chez les musulmans, le débat s’est ouvert. Il a donc été question, en revanche, d’ajouter un minaret à Blanzat. Un détail qui a provoqué une levée de bouclier identitaire et qui n’est dorénavant plus d’actualité…

 

Le Parti de la France restera vigilant quand à ces affichette burqas(8)constructions,contrairement aux Identitaires qui ne semblaient gênés que par le minaret, nous disons nous que deux mosquées à Montluçon,ce sont deux mosquées de trop!!!

Contrairement à mr le Maire,et comme beaucoup de Montluçonnais,nous ne souhaitons pas l'Islamisation de notre citée.

Commenter cet article