Nos"valeurs"de la République....

Publié le par pdf95

Fadela Amara et sa smalah

Il y a quelques temps, le Canard enchainé avait épinglé la ministre Fadela Amara pour son logement de fonction de 120 m2 qu'elle n’occupait pas et qu'elle prêtait, avec le personnel qui va avec, à des membres de sa famille, pour "un temps indéterminé". Pour sa part, elle gardait son logement HLM de 50m2 dans le 13ème, à 700 euros. Rappelons qu'elle gagne plus de 11000 euros mensuels. Parmi les membres en question, il faut signaler la présence de plusieurs de ses frères. Mais le plus étonnant dans cette histoire, et ceci pouvant expliquer le soudain amour sans faille que voue Fadela à Sarko, c’est que l’un de ses frères squatteurs se nomme Hussein Amara. Rappel des faits concernant ce dernier : le 14 février 1984, le bijoutier André Baster et sa femme Marie-Louise rentrent chez eux, à Joze, une commune située dans le Puy-de-Dôme, et se font braquer par trois hommes cagoulés et armés. Quelques instants plus tard, le propriétaire de la maison est assassiné d'un coup de feu. Le cambrioleur qui a tiré n’est autre que Hussein Amara, 23 ans, le frère aîné de Fadela... Le 11 octobre 1995, Hussein Amara est condamné à seize ans de prison. Durant son incarcération, sa carte de séjour arrive à expiration. Commence alors une nouvelle quête pour Fadela : réussir à lui obtenir un titre de séjour. Aujourd’hui, Hussein AMARA est en stage dans le ministère de… Christian Estrosi, maire de Nice et ministre de l'industrie.
Voir aussi : Le Post
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article