Plutot les range-vélos que la caserne...............

Publié le par pdf95

Occupation des rues: l'imâm refuse la caserne proposée gratuitement

Rappel: les prières de rues sont interdites en Algérie

priere-de-rue.jpgNouveaux Range-vélos Parisiens


 
"Ça vient de tomber. Les musulmans refusent la caserne qui leur a été proposée pour installer une salle de prière. D’après l’Imam de la mosquée de la rue Myrha (Paris, XVIII) ce sont des locaux « indignes d’un musulman et de son culte. La sacralité du lieu n’y est pas respectée ». Il ajoute même que cette offre s’apparente à du « mépris et à de l’humiliation des musulmans ». Rien que ça !
La rue Myrha, elle, avec tous les chiens pissent durant la semaine, serait digne d’un musulman et de son culte. La sacralité du lieu serait même respectée.

Au-delà de ça, s’agissant d’humiliation et de mépris, il serait intéressant de voir combien de temps un chrétien, un bouddhiste ou autre pourra tenir s’il décidait d’aller prier ou méditer ouvertement dans une rue fréquentée d’Alger ou d’Oran. Moi je lui offre 1000 Euros s’il arrive à me prouver qu’il a pu tenir 10 minutes.

Bien sûr, il va y avoir plein de bien-pensants pour me dire que ce n’est pas pareil. Oui, je sais moi ce qui n’est pas pareil. Il y a des peuples qui ont de la dignité et il y a des peuples qui n’en n’ont pas. Il y a des gens qui se sentent humiliés parce qu’on leur a offert un bâtiment public qui a l’heur de ne pas être au même standing que le palais de l’Elysée. Et il y a d’autres qui doivent fermer leur gueule et changer de trottoir. (...)
Les autorités françaises, à leur tour, ne sont pas totalement clean dans cette histoire. La voie publique appartient à tout le monde et personne n’a le droit de l’occuper illégalement. Un prétexte pseudo religieux ne doit pas être accepté sous peine de justement officialiser et légitimer des prétextes de même acabit. Faut-il beaucoup de caractère pour envoyer les CRS et les canons à eau pour faire respecter l’ordre ? Evidement, bien plus que ce que les responsables français en possèdent. A les voir se coucher devant une bande de cas sociaux, on se demande comment ils vont trouver le courage pour lutter contre les banques US qui ont décidé de mettre la France à sac.
Sachant que ce texte sera repris sur internet, j’aimerais insister auprès de ceux qui ne connaissent pas toute l’histoire, que je suis moi-même Algérien. C'est-à-dire né et grandi en Algérie et j’écris même de droite à gauche. J’ai un respect profond pour mes compatriotes qui sont en Algérie ou ailleurs et qui mènent leur vie avec honneur en respectant les autres peuples et en se faisant respecter à leur tour
Texte écrit par Aldo Sterone, Algérien vivant en France (extrait- intégralité ici)

Commenter cet article