Référendum = Parcours du con-battant...

Publié le par pdf95

sarkozy-veut-confisquer-referendum-aux-franca-L-1.jpegLe gouvernement enterre le référendum d'initiative populaire  

La révision constitutionnelle de l’été 2008 a inscrit dans la constitution le principe du référendum d’initiative populaire. Le gouvernement a présenté hier 22 décembre 2010 un projet de loi organique pour le mettre en œuvre, mais qui rendra le référendum d’initiative populaire quasiment impossible.
Effectivement c’est une course d’obstacles quasi infranchissables. Il faut d’abord réunir la signature de 184 parlementaires, puis celle 4.500.000 de d’électeurs, puis faire valider les signatures et la question posée par le Conseil constitutionnel. Et comme deux précautions valent mieux qu’une, les questions de société-sécurité, immigration, mariage sont interdites. L’oligarchie financière et médiatique se réjouit de ces limites. Dans le journal Les Echos le politologue Dominique Rousseau explique que « l’initiative est tellement encadrée qu’elle a peu de chances d’être utilisée »… Ce dont le politologue se réjouit car, écrit-il, « le référendum est un instrument très dangereux (…), il favorise le populisme et la démagogie ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article