Règle dort........

Publié le par pdf95

La règle d'or, la nouvelle martingale des joueurs de bonneteau


2012 sera pire que 2011 en matière économique mais Talonnette 1er a sorti le remède magique : la règle d’or !


C’est vrai l’or en ce moment explose les cours, donc y faire référence marque les esprits.

La zone euro est en pleine déroute, l’Europe de l’alcoolique Delors en barre qui devait amener prospérité, croissance n’est plus qu’un champ de ruines.

Comme dans la fable de La Fontaine, l’heure est venue pour les cigales de payer l’addition de leurs errements.

Talonnette 1er roi des déficits et dépenses inconsidérées et dont on oublie trop souvent le passage calamiteux au ministère des finances, a donc trouvé la solution, le talisman magique !

La règle d’OR !

Ainsi selon la propagande officielle, il suffirait d’inscrire cette règle d’équilibre budgétaire dans la constitution, pour que miracle !!!!! L’horizon s’éclaircisse.

Sauf que l’artifice ne suffira pas.

Car nous sommes dans la situation d’un impécunieux chronique qui signerait un vague papier pour convaincre ses créanciers que désormais il s’est racheté une conduite.

Malheureusement, ils ne se contenteront pas de si peu. Nous sommes dans un domaine ou les vagues promesses, les engagements foireux sont inopérants.

Seuls les actes concrets comptent et non les promesses qui n’engagent que ceux qui y croient.

Nos petits politicards ont oublié cette donnée, ici les interlocuteurs ne sont pas les blaireaux moyens prêts à être convaincus avec un vague engagement.

D’autant plus que expérience aidant il y a de quoi se méfier. La Francarabia est le pays recordman des lois non appliquées et surtout cette fameuse règle d’or existe déjà !

C’est le pacte de stabilité du traité de Lisbonne...

la constitution zéropéenne dont les les peuples ne voulaient pas mais que la dictature deloriste a imposé.

Les pays l’ayant ratifié contre leurs peuples s’engageaient à le respecter, on voit le résultat concret aujourd’hui.

Donc Talonnette 1er peut agiter sa petite règle, faire des tours de passe passe, dans les milieux économiques ça ne convainc personne.

C’est juste un petit coup politicien pour mettre dans l’embarras les socialos.

C’est loin, très loin d’être à la hauteur du problème...

 

source Euro-Reconquista

Commenter cet article