Sakomenteur.....

Publié le par pdf95

4,7 millions de Français ont été victimes de vols et tentatives en 2009

quatre ans4,7 millions de Français ont été victimes de vols et tentatives en 2009 et près de 1,2 million de violences physiques et sexuelles, selon une enquête à paraître mardi montrant une nouvelle fois une distorsion avec les chiffres officiels de la délinquance.

 

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) rendra publique mardi sa quatrième enquête de victimation visant la relation des Français sur l'insécurité avec d'autres données que les statistiques officielles de la délinquance.

Avec l'INSEE, il a interrogé plus de 16.500 personnes de 14 ans et plus qui ont fait part, pour 20,5%, de leur sentiment d'insécurité, un taux en augmentation de 1% par rapport à 2008 et "en forte hausse depuis deux ans", selon l'enquête que s'est procurée l'AFP samedi.

4,7 millions de Français ont en outre déclaré avoir été victimes de vols et de tentatives de vols en 2009, soit trois fois plus que les chiffres officiels de la délinquance qui les estiment - à partir de plaintes notamment - à 1,5 million cette année-là.

De même, près de 1,2 million disent, toujours en 2009, avoir subi des violences physiques ou sexuelles (hors cadre de leur ménage) soit cinq fois plus que les statistiques officielles qui font état de 200.000 à 250.000 faits de cette nature tous les ans.

Selon l'ONDRP, l'enquête est un complément des chiffres officiels de la délinquance avec laquelle elle ne peut être comparée, même s'il convient qu'il y a souvent une "distorsion" entre ces deux données.

Celles-ci reflètent cependant les mêmes tendances de la délinquance, selon l'ONDRP: la baisse des vols depuis quelques années, la hausse des violences aux personnes.

Les Français ont encore déclaré avoir été victimes en 2009 de plus de 3,5 millions d'actes de vandalisme en 2009, - dont 2,1 millions ont visé une voiture -, une "hausse" par rapport aux autres années.243

Cette hausse des actes de vandalisme, observe l'ONDRP, "diverge avec la baisse des délits de destructions et dégradations de biens privés" qui est constatée par les services de police et de gendarmerie, toujours à partir des seules plaintes des Français.

L'enquête de victimation livre d'autres chiffres qui ne sont pas ou peu connus, voire inexistants, dans les statistiques officielles.

Ainsi, 1,7 million de Français ont déclaré avoir été victimes de menaces (hors vol et hors ménage) et il y a une augmentation de femmes de 18 à 75 ans à dire qu'elles sont victimes de violences sexuelles ou physiques (hors ménage).

Pour ce qui est du taux de plaintes, à cet égard, tous sexes confondus, il est de 26% s'agissant des violences physiques soit un taux très supérieur à celui des violences sexuelles qui est de plus de 9%.

Les plaintes pour les violences survenues dans le ménage, toujours selon cette enquête, ne dépassent pas les 7% des faits, relève encore l'observatoire.

En 2009, à ce sujet, l'enquête établit que 305.000 femmes de 18 à 75 ans ont été victimes de ces mêmes violences dans le ménage, montrant une nouvelle fois l'importance et la persistance du phénomène des violences familiales.

Le fort taux du sentiment d'insécurité, selon une source interne à l'ONDRP, peut par ailleurs "s'expliquer par la crise" mais il "faut l'affiner".,L'enquête sera officiellement rendue publique mardi par l'ONDRP lors de la présentation de son rapport annuel sur la délinquance qui porte sur l'année 2009.

Commenter cet article