Pour que vive la France...

LETTRE D’UN FRANCAIS
Modeste contribution d’un modeste Français au débat sur l’IDENTITE NATIONALE.
Jean-Pierre Richarte, agriculteur, 47140 AURADOU

D’après le  Larousse  la définition de l’identité est ce qui fait qu’une chose est de même
nature qu’une autre , pour nation, le dictionnaire nous donne : communauté humaine le
plus  souvent  installée  sur  un  même  territoire,  et  qui,  du  fait  d’une  certaine  unité
historique, linguistique, religieuse ou même économique, est animée d’un vouloir vivre
commun ; et pour nationale : : qui appartient à une nation .

Après plusieurs hésitations je me décide … à livrer mon point de vue au débat sur la nationalité
française, même si les dés paraissent pipés et l’issue de ce débat déjà … décidée.
Il me paraît important de préciser que je suis né il y a quelques dizaines d’années en Algérie,
dite alors française. L’éclat particulier de  la  lumière dans cette Algérie  française qui m’a vu
naître  a  certainement  influé  sur  mon  tempérament,  et  m’a  donné  un  caractère  entier  et
spontané qui ignore souvent les nuances et les pénombres. Dès mon plus jeune âge j’ai même
fréquenté l’école coranique avant l’école de  la République pour y apprendre  la  langue arabe
dialectale  et  son  écriture.  Plus  tard  au  lycée  j’ai  opté,  en  plus,  pour  l’apprentissage  de  la
langue arabe classique en lieu et place de l’anglais et l’espagnol.
J’ai eu la chance dans ma vie d’exercer plusieurs professions, officier dans l’armée auprés de
musulmans engagés … nos côtés, en temps de guerre, puis enseignant et  agriculteur.
Comme beaucoup de mes compatriotes pieds-noirs et harkis, j’ai choisi de rester Français et
de  regagner  le  territoire  national .  J’y  ai  fait  ma  vie  en  travaillant  et  en  élevant  mes
enfants ;  j’ai  respecté  ses  lois  et  je  me suis  investi   dans le  travail,  seule  façon  de  m’élever
dans  la  dignité  et  d’apporter  ma  quote-part  indispensable  … à ma  Nation  française,  de  la
remercier de ce qu’elle m’avait apporté.
Mon propos  ne  sera  ni  idéologique,  ni  philosophique,  ni  partisan  mais  simplement  réaliste,
c’est  le  résultat  de  nombreuses  réflexions  découlant  de  constats  indéniables.  Peut-être  le
trouverez vous parfois un peu hors sujet, mais cela explique le tout. Dans un premier temps, je
vais me contenter  d’énumérer, pour rafraîchir les mémoires, des faits remarquables et connus
de tous ; dans un deuxième temps je vous livrerai mes réflexions personnelles.
Les constats.
La constitution de l’Europe a déjà… ébranlé notre patrie, et l’élargissement aux pays d’Europe
Centrale  n’est  pas  fait  pour  renforcer  notre  patriotisme  et  notre  culture :  certains  se  sentent
plus Européens que Français.
Mes  différents  apprentissages  avec  la  culture  musulmane  m’ont  ouvert  les  yeux  et  m’ont
conforté dans l’idée que l’intégration des musulmans, longtemps préconisée par les Pouvoirs
publics,  ne  pouvait  réussir  sauf  …  les  convertir.  Si  parallèlement,  les  racines  chrétiennes  et
laïques  de  l’Europe  ont  permis  aux  Espagnols,  aux  Italiens  et  autres  Polonais  de  s’intégrer,
d’adopter  notre  mode  de  vie  et  de  dfendre  nos  valeurs  dans  la  vie  civile,  cela  n’est  pas
possible pour les musulmans attachés au Coran.
Aujourd’hui, nous observons que dans les pays musulmans, de l’Egypte au Mali, en passant
par le Niger et ailleurs, les petites minorités chrétiennes sont pourchassées et assassinées. En
effet  la  Nature  même  de  l’Islam  est  de  combattre  tout  ce  qui  n’est  pas  musulman,  de  le
convertir ou de  le  faire " mourir par  le glaive ". En France,  les musulmans, tournés vers La
Mecque,  pèsent  de  plus  en  plus  dans  notre  démocratie  et  ceux  qui  veulent  pratiquer  leur
religion  se  heurtent  …  de  nombreuses  difficultés ;  ils  sont  parfois  obligés  de  barrer  les  rues,
notamment … Paris ou Marseille, pour faire leurs cinq prières quotidiennes et cela … même le
sol.  Ils  n’ont  aucune possibilité  de  s’arracher  de  la  religion  pour  intégrer  notre  monde
moderne et notre culture historique qui n’est pas prévue pour eux. On pouvait penser que la
seconde  génération  y  parviendrait,  mais  ce  n’est  pas  le  cas ;  une  petite  minorité  semble
cependant  y  parvenir  au  prix  de  terribles  représailles.  D’autres,  de  plus  en  plus  nombreux,
réclament des passe-droits en contradiction totale avec notre mode de vie en société.
Je  me  souviens  des  propos  de  mon  professeur  musulman  d’arabe  du  lycée  racontant cette
religion  monothéiste,  évoquant  les  cavaliers  porteurs  du  sabre  et  du  Coran,  qui  prêchent  la
guerre  sainte  contre  les  infidèles  (nous) :  tout  guerrier  qui  meurt  pour  la  foi  est  assuré  du
Paradis.
Si le Coran contient les enseignements de Mahomet, il édicte de nombreuses règles morales et
juridiques, il règle aussi les aspects de la vie sociale, familiale et personnelle comme ceux de
la  vie  religieuse,  c’est  la  " charia ".  Allah  …  la  primauté  sur  l’individu  (kamikazes,  fatwas).
Aucun rapprochement n’a jamais pu se faire entre religion catholique et musulmane.
Force donc est de constater l’islamisation galopante de la France et son effondrement : notre
harmonie  sociale  est  mise  …  mal.  D’autres  pays  européens  sont  confrontés  aux  mêmes
problèmes :  l’Europe  chrétienne  est devenue une  terre  d’immigration  musulmane. Si  on  n’y
prend  garde,  nous  allons  droit,  …  très  court  terme,  …  une  guerre  civile  ethnique ;  certains
d’entre nous refuseront que leur nombre et notre systéme démocratique leur donne le pouvoir
pour  établir  leurs  lois :  l’Islam  n’est  pas  l’avenir  de  la  France,  il  est  incompatible  avec  la
démocratie, même si nos dirigeants politiques l’acceptent et l’encouragent.
Cette  immigration  qui  arrive,  en  constante  augmentation,  contribue  …  creuser  les  déficits :
déficit  démographique  de  population  française  d’origine,  déficit  économique  mais  aussi
déficit  moral,  culturel  et  idéologique.  La  crise  mondiale  offre  moins  d’emplois,  la  non
qualification  des  immigrés  et  leur  méconnaissance  de  la  langue,  ne  facilitent  pas  leur
intégration, sans parler de leur religion. On peut même se demander s’ils la souhaitent. Ils ne
trouvent  pas  de  travail,  mais  en  veulent-il  vraiment ?  On  constate  sur  les  images  pourtant
censurées  et  partisanes  des  médias  que  les  jeunes  refusent  notre  culture  et  font  front  …  la
Police,  refusant  aussi  tout  contrôle. On a  l’impression  que  c’est  un devoir  pour  eux  de  tout
détruire.
L’Etat n’assure plus la Loi dans certaines banlieues. Des véhicules sont incendiés chaque nuit
depuis plusieurs années et aucune solution n’a encore été trouvée.
- Les " rencontres " avec la Police sont souvent explosives et empêchent tout dialogue.
- Des  incidents  fréquents,  volontaires,  calculés  et  réfléchis  entraînent  une  poignée
d’individus  …  à se  mettre  en  grève  et  c’est  tous  les  transports  en  commun  qui  sont
perturbés avec une bonne partie de l’économie.
Les  politiques  irresponsables  des  gouvernements  après  de  Gaulle  nous  forcent  …  constater
l’islamisation de la France : problème de viande de porc dans les établissements scolaires, de
docteurs masculins dans les hôpitaux publics, piscines pour femmes, port du voile, liberté des
femmes,  polygamie,  circoncision,  racisme…notre  culture  et  nos  traditions  sont  …  l’inverse.
Faudra t’il des règles spéciales pour les musulmans ? Va-t-on devoir faire une politique pour
l’Islam,  les  catholiques,  les  juifs,  les  athées… ?  Qu’en  sera-t-il de  notre  état  laïc ?  Certains
réclament  déj…à  la  " charia "  en  France.  Notre  système  démocratique  leur  en  donnera  le
pouvoir  dans  peu  de  temps  en  voulant  déjà  accorder  le  droit  de  vote  aux  étrangers.  J’ai
toujours pensé que le droit de vote était attaché à … l’appartenance …à la Nation.
La  France  qui  travaille  s’appauvrit  de  plus  en  plus ;  les  autres,  qui  vivent  des  allocations  et
autres aides sociales, roulent belles voitures et vivent confortablement. Si on n’y prend garde,
on  prépare  la  guerre :  la  situation  de  la  France  est  de  plus  en  plus  explosive.  Les  dettes  de
l’Etat,  l’absence  de  création  de  richesses  suffisantes,  l’effondrement  prévisible  de  notre
système social en sont un avertissement qu’il faut prendre très au sérieux.
Le  maintien  des  aides  sociales  sous  leur  forme  actuelle  conduit  le  pays  …  la  ruine,  il
n’encourage  nullement  au  travail  mais  sert  de  pompe  pour  l’immigration :  l’Etat  ne  peut
impunément  et  indéfiniment  emprunter  pour  couvrir  les  déficits.  Le  bon  sens  du  paysan,
habitant du pays, c’est de ne pas dépenser plus qu’il ne gagne. A quand la responsabilisation
des politiques qui dépensent nos impôts ?
Mes réflexions.
Pourquoi suis-je Français ? Passionnément, déraisonnablement Français.
Importante  question,  mais  tout  simplement  parce  que  mes  parents  l’étaient,  et  nos  ancêtres
aussi ; parce que le droit du sang, la filiation est légitime, c’est mon hérédité ;
- Parce que le droit du sol est une absurdité : un cheval qui naît dans une étable n’est pas
une vache ;
- Parce  que  être  Français  c’est  aussi  être  capable  de  se  battre,  de  mettre  sa  vie  en  jeu 
pour la France même et y compris contre son pays d’origine (rappelez-vous la France
engagée militairement au TCHAD face … la Libye et l’Algérie) ;
- Parce que j’ai une seule nationalité et une seule ; parce que je me reconnais en tant que
Français et que je suis fier de l’être ;
- Parce que ma culture, mon éducation, ma nourriture, avec du porc et du vin, ma façon
de vivre un béret sur la tête ;
- Parce  que  je  partage  avec  mes  voisins,  ensemble,  une  Histoire commune, une même
langue, des lieux de mémoire, une liberté totale d’expression ;
- Parce  que  je  revendique  un  héritage    et  des  traditions    chrétiennes ;  parce  que  ma
Patrie  c’est  aussi le  cimetière  de  mes  ancêtres,  ce  sera  le  mien  et  celui  de  ma
descendance ;
- Parce que ma patrie accorde autant de droits … la femme qu’… l’homme ; parce que la
culture de mon pays respecte les droits de l’homme, qu’il n’est pas un pays dictatorial,
oppressif et tyrannique … parti unique, parce que j’ai des valeurs en commun avec mes
compatriotes ;
- Parce que je veux transmettre tout cet héritage … mes enfants et petits enfants, héritage
qu’ils transmettront ensuite aux générations futures ;
- Parce  que  je  ne  souhaite  pas  que  des  étrangers,  quelle  que  soit  leur  valeur,  puissent
venir avec la pression démographique, changer les Lois et la Culture de mon pays ;
- Parce que je respecte les lois de mon pays, ses principes républicains et laïcs ;
- Parce que ma nationalité même m’impose de défendre ma nationalité française ;
- Parce  qu’il  m’appartient  de  défendre  ma  Patrie  face  …  l’invasion  étrangre
inassimilable ;
- Parce  que  je  ne  supporte  pas  d’entendre  siffler  la     Marseillaise   et  voir  brûler  le
drapeau tricolore ;
- Parce que je ne veux plus voir cracher sur les valeurs de la république ;
- Parce que je ne veux plus voir de voitures incendiées ;
- Parce  que  je  n’accepte  pas  que  des  voyous  qui  vivent  …  nos  dépens  saccagent  les
commissariats et les magasins, agressent la Police, les Pompiers ou les Médecins ;
- Parce que je refuse que le Président français se fasse lapider dans les cités ;
- Parce que je ne veux pas que mon pays devienne musulman  comme le Kosovo ; parce
que je refuse le suicide de ma nation ;
- Parce que  je  ne  veux pas qu’on prêche  contre la  France dans  les mosquées, et qu’on
impose  …  mes  petits  enfants  une  culture  discriminante  que  je  ne  leur  aurais  pas
transmise ;
- Parce que, parce que……
En guise de conclusion.
Parce  que  mon pays  avec  ses Hommes et  ses  Valeurs  a  été,  et  doit  rester  tel  qu’il  l’est,  un
modèle pour l’Humanité.
Depuis deux millénaires nos anciens ont construit avec beaucoup de difficultés et de sacrifices
le pays, ils l’ont mené … la Paix, ils ont su l’enrichir et le préserver, ils ont accueilli et intégré
des hommes de tous horizons qui ont partagé nos valeurs et les ont défendues ; … notre tour de
participer et de transmettre ; je me sens aussi coupable du trou abyssal du déficit financier de
ma nation  et il grand temps d’y porter remède.
Il  nous  appartient,  …  nous  tous  Français,  de  contrôler  la  grave menace  de  l’immigration  qui
vient en conquérant, alourdir le pays et détruire notre nation. En revanche, il nous appartient
aussi d’accueillir dignement sur notre sol, ceux qui veulent devenir Français et le manifestent
sincèrement.  Déjà…,  le  Général  de  Gaulle  disait  dans  les  années  soixante  " ceux  qui  prônent
l’intégration  des  musulmans  dans  la  république    ont  une  cervelle  de  colibri…  essayez
d’intégrer de l’huile et du vinaigre … les musulmans sont les musulmans et les Français sont
les Français ".
La France  a  dépensé  des  milliards  de  francs  et  d’euros  pour  aider  l’Afrique.  Cela  a  servi  …
rien, sinon … nous appauvrir et … encourager la corruption. Les " anciens colonisés " n’ont eu
de  cesse  de  se  battre,  aidés  par  des  " porteurs  français  de  valises "  pour  leur  indépendance
qu’ils ont obtenue ; qu’ont-ils  fait de  leurs pays indépendants ? On leur avait pourtant laissé
les  infrastructures  et  une  économie  florissante,  que  n’ont-ils  fait  pour  la  maintenir ? Leur
désir  le  plus  cher  aujourd’hui  c’est  de  venir vivre  dans  leur  ancien  pays  colonisateur,  la
France,  sans  vouloir  adopter  notre  culture  et  nos  règles  mais  pour  bénéficier  de  nos  lois
sociales et d’en prendre le pouvoir avec le ventre de leurs épouses.
Si  les  finances  publiques  sont  calamiteuses  et  leur  gestion  totalement  irresponsable  c’est
qu’en lieu et place d’encourager le travail, on l’a taxé de plus en plus, jusqu’… le rendre sans
intérêt.
Dans  le  même  temps  par  des  aides  injustifiées  on  a  encouragé  l’oisiveté  mère  de  tous  les
vices.
On ne doit pas pouvoir exonérer  les responsables politiques et  les  fonctionnaires qui  les ont
accompagnés :  ils  ont  des  comptes  …  rendre,  au  même  titre  qu’un  père  inceste  devant  ses
enfants. Comment peut-on se dire Français et agir si mal et si peu dans l’intérêt de la France ?
Dans la défense de son intégrité, de ses valeurs et de sa culture ?
Aux Oliviers, le 16 janvier 2010
Jean-Pierre RICHARTE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :